Les chantournés

« chantourné »?

Le terme « chantourné » appartient au lexique de l’ébénisterie.
En peinture, on désigne ainsi des figures dont le contour est détouré à la scie : de ce fait, le personnage est dépourvu de fond décoratif.
Les cornets de frites ou les cornets de glace géants qui se dressent actuellement, à l’extérieur des snacks sont des chantournés.

J’ai découvert cette pratique chez l’une de mes clientes qui venait d’acheter le sien au TEFAF à Maastricht. Sa maison était entièrement décorée d’antiquités.  Et voici le chantourné en question. Il n’était pas d’époque.

chantourné D - © patricia mignone

Le plus ancien chantourné que j’aie vu se trouve à la reggia de Caserta, aux environs de Naples.

chantourné de la Reggia di Caserta - © Patricia Mignone

Sur la photo, le fond en faux marbre pourrait vous inciter à croire que le motif est peint sur le fond mais il n’en est rien : c’est bien un chantourné.
Celui-là date du XVIeme siècle.
Il faut dire qu’il ne constitue pas l’attrait principal de ce somptueux château  dont les jardins sont rehaussés d’un ouvrage hydraulique pharaonique qui décline ses motifs sur la pente entière d’une colline.

.

Le chantourné est une modalité du trompe l’œil.

Le propre du trompe l’œil consiste en un jeu avec la vision comme organe de perception : il vise réellement à tromper la perception.
C’est un phénomène que j’ai mieux compris quand j’ai été accompagnée pour mes problèmes d’équilibre : l’illusion du volume à laquelle procède la peinture peut provoquer un choc et susciter un vertige.
C’est ce qu’expriment souvent les gens face à mes chantournés : en passant, ils perçoivent l’objet en vision périphérique, qui est le mode de perception le plus adapté au jeu d’illusion auquel invite le trompe l’œil. Ensuite ils effectuent un retour et apprécient de s’être laissés abuser.
On m’a récemment demandé pourquoi on désigne les chantournés d’un terme issu de l’artisanat.
Je pense que c’est lié au fait qu’il s’agit d’une pratique ancienne qui remonte bien au-delà de la naissance de l’idée d’artiste. Jusqu’au XIXeme siècle, personne ne revendiquait le statut d’artiste : ceux qu’on désigne – ou qui se désignent – aujourd’hui sous ce terme se voyaient autrefois comme des artisans, des gens qui mettaient en œuvre un savoir-faire spécifique. Dès lors, pourquoi ne pas employer ce terme lié à l’artisanat pour désigner une pratique artisanale ?
.

Les miens sont exposés dans la galerie du site. Les voici en petit format.

chantourné - ©Patricia Mignone-Camille Achantourné - ©Patricia Mignone-Rosaliechantourné - ©Patricia Mignone-Mathildechantourné - ©Patricia Mignone-Elisechantourné - ©Patricia Mignone-Camille D

.

On me fait souvent des commentaires sur le regard de mes personnages.

Mathilde Chantourné - © Patricia Mignone

Deux petites filles ont un regard particulier : les chantournés dont les modèles sont Mathilde et Elise. Non seulement elles ont un regard frontal mais, de plus, elles ont l’air de regarder au-delà, au travers de votre visage. Cela vient du fait que les modèles sortaient de la sieste et que, lors de la photo, elles défocalisaient (elles regardaient dans le vague).

Sauf Elise, la petite fille dans le cadre, et Rosalie, la chienne, tous les projets de chantournés ont fait l’objet d’un photomontage, y compris les deux portraits de Camille, la petite fille au bonnet rouge.
.

Et vous, dites-moi ce qui vous fait tourner la tête!

5 réponses
  • Elisandre la fée on 30 avril

    Hello Patricia !
    Je te souhaite beaucoup de monde à ton exposition, tu le mérites !
    Elisandre

    Répondre
    • patricia on 1 mai

      Merci pour tes encouragements, Elisabeth

      Répondre
  • Vinciane on 1 mai

    Toujours intéressant de comprendre les origines d’une méthode de travail artistique que je connaissais via ton intermédiaire mais qui provoque bien, dans l’œil du spectateur, un bref instant de perte de repères spatiaux.
    D’ailleurs, tu n’en as pas expérimenté de nouveaux dernièrement mais il est vrai que tu es bien occupée par d’autres projets tout aussi porteurs.
    Je pense à toi affectueusement pour ton exposition.
    Et si j’essayais d’aller voir celle-ci avec Marjorie et Maggy? Ce n’est pas bien loin et cela me ferait tellement plaisir de rendre hommage à tes opus mis en scène, grande folle!
    J’espère que la bonne humeur des beaux jours aura encouragé le challand à venir jeter un œil à ton savoir faire et à ta vision iconographique de tes instants de vie.

    N’hésite pas à faire de la relance via le site pour cette exposition, moi je fais passer via Fb.
    Que mes sourires et mes ondes bénéfiques te couvrent de positivité.
    Bises
    Vinciane

    Répondre
    • patricia on 1 mai

      Eh oui, Vinciane! Organise un car! 🙂
      Je te remercie pour ton amitié et ton soutien constant qui me sont précieux… Et j’espère vous voir, bien sûr.

      Les organisatrices n’ont pas placé deux des tableaux. Elles ne leur ont pas trouvé de place mais les annoncent… Ca crée une aura de mystère amusante.
      Ne pas montrer, juste annoncer : c’est une idée à retenir 🙂

      Répondre
  • Gagnerdelargent.tv on 12 décembre

    Difficile a admettre, je ne connaissait pas ce site, vous voila bookmarker !

    Répondre
Commenter cet article